Douceur de vivre au bord de l'eau

0:00
0:00

À découvrir dans ce podcast

Vous ne le savez peut-être pas mais le simple fait de regarder un cours d’eau naturel, de l’observer… peut physiquement nous apaiser. Cela provoque une réaction immédiate sur notre corps : la circulation sanguine de notre cerveau et de notre cœur est favorisée. Cela nous permet de ressentir un réel bien-être et une profonde détente. Les personnes qui sont souvent près de l’eau, même si ce n’est que pour quelques heures, sont plus calmes et moins anxieuse que la moyenne. Et si vous changiez vos habitudes entre deux rendez-vous, pour ceux qui ont la chance de vivre au bord de l’eau, bien sûr. Cette sensation de calme s’explique aussi par les bienfaits que procure le son de l’eau qui coule. Des chercheurs suisses ont en effet mis en évidence l’influence positive du bruit du clapotis de l’eau ou de l’écoulement en continue de l’eau. Ces sons permettent au cerveau humain de se remémorer qu'au cours de son évolution, il a appris à identifier l'environnement naturel comme source de vie. Donc vous voyez, quand vous entendez de l’eau, votre cerveau se dit que la nature lui manque, cette nature qui l’apaisait tant, et dont votre corps a gardé une empreinte précieuse qui date de la nuit des temps... Ecouter l’eau c’est donc effectuer un véritable retour aux sources en somme ! Et quand on l’écoute dans un cadre naturel, près d’une cascade par exemple, il faut savoir que les molécules d’eau qui s’entrechoquent les unes avec les autres créent des particules que l’on appelle les ions négatifs. Une fois présents dans l’air, ils aident notre cerveau à s’oxygéner. Ils boostent aussi notre énergie et assainissent l’air que l’on respire.